Basile Bernard

Bon, ben Michel s’est retrouvé dans la situation de Kelly hier, c’est a dire pas de vague, impossible de scorer. Je remarque cependant que hier et aujourd’hui, chaque vague de Michel a eu son lot de « fumble », doit on en déduire que Michel supporte mal la pression ? (oui je sais c’est facile de dire ca depuis son fauteuil…)

Partager