Basile Bernard

Surfeurs = Jeunes hippies sans le sous / Jeunes marginaux

En rédigeant mon article pour le dixit, j’ai eu une réponse de quelqu’un qui travaille dans une structure de promotion du tourisme en Polynésie qui m’a écrit mot pour mot :

De plus, le surf est encore assimilé à un sport exercé par des jeunes hippies sans le sou, uniquement à la recherche de campings et de dortoirs. Or, la clientèle a beaucoup évolué : le sport n’est plus seulement pratiqué par de jeunes marginaux et s’est largement démocratisé. Plus qu’un sport, le surf est devenu un style de vie.

C’est juste moi, ou c’est ahurissant ?! Si j’avais pas mon amex gold et ma visa premier sous les yeux, je pourrais presque le prendre mal, dis-donc…
(je précise que la réponse était faite en sachant que c’était pour une publication dans le Dixit, hein, pas une discussion à brûle-pourpoing…)

Une réponse

Partager